Scénario printemps #3 : Tout est gelé, aucun dégel

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Scénario printemps #3 : TOUT EST GELÉ, aucun dégel

Pour le printemps, il existe 4 différentes situations possibles qui déterminent les conditions de ski en montagne et les risques d’avalanche. On peut alors ajuster notre itinéraire en conséquence afin de minimiser les risques et maximiser le plaisir.

Météo :

Après quelques jours de réchauffement causé par la hausse des températures, la radiation solaire ou même la pluie, des cycles de refroidissement peuvent survenir. La surface du manteau neigeux regel et offre des conditions glacées pendant plusieurs jours consécutifs. Ce patron météo arrive généralement avec une circulation d’air du nord ou nord-ouest en altitude et il est caractérisé par des températures sous le point de congélation ainsi qu’un ciel couvert.

Manteau neigeux :

À la suite de facteurs météo qui ont réchauffé et transformé la surface en neige humide ou mouillée, le retour des températures froides forment une épaisse croûte de regel. Afin d’être portante et de tenir le manteau neigeux en place, elle doit être au moins 10 cm d’épaisseur. Des exceptions peuvent survenir sur les faces nord en altitude où les conditions seraient encore très hivernales ou plus bas en altitude où les températures positives maintiennent la neige humide ou mouillée. Dans ce scénario, il est très peu probable de déclencher des couches fragiles du manteau neigeux. Ces couches nécessitent une grande force de déclenchement (explosifs ou chute d’une géante corniche) sur des pentes sans appui aval avec de multiples zones où le manteau neigeux est mince et facile à déclencher.

Activité avalancheuse :

Lorsque tout est gelé, le risque d’avalanche est moindre. Les exceptions peuvent inclure des instabilités hivernales sur les pentes raides des versants nord ou les avalanches de neige mouillée en basse altitude. Des avalanches de neige mouillée sans cohésion restent possibles dans des endroits localisés lors des périodes ensoleillées, mais leur taille et leur force de destruction tendent à être moindres.

Conseils de déplacements et de gestion du terrain :  

  • Les déplacements sur pentes raides peuvent être périlleux; l’utilisation de crampons est recommandée.
  • De longues chutes sur une surface dure peuvent être une préoccupation importante.
  • Gardez en tête que les conditions peuvent rapidement dégénérer, même en quelques heures, si jamais le soleil apparait ou s’il se met à pleuvoir. Si jamais cela arrive, déplacez-vous vers du terrain simple.

 

Dive straight into the feedback!
Login below and you can start commenting using your own user instantly

Retour haut de page