Bulletins d'avalanche

Notre module d'abonnement n'est plus en fonction.
Vous pouvez utiliser les application Page Monitor Pro pour navigateur Google Chrome et Web Alert pour Android afin de reçevoir des notifications lorsqu'un bulletin d'avalanche, un infolettre ou la page météo sont mises à jour sur notre site Web.

Les bulletins d'avalanche pour les Chic-Chocs couvrent la période du 1 décembre au 30 avril. En début et en fin de saison, lorsque l'enneigement est insuffisant, des rapports de conditions en montagne, sans indice de risque d'avalanche, sont diffusés une fois par semaine en général le vendredi matin. En pleine saison hivernale, les prévisions d'avalanche, incluant un indice de risque sur deux jours et un aperçu pour la troisième journée, sont émis vers 7h30 le matin à tous les deux jours. Lorsque des conditions particulières combinant des facteurs météo, neige et humains sont présentes, des avertissements spéciaux de risque d'avalanche peuvent être envoyés aux médias ainsi qu'aux abonnés des bulletins d'avalanche. 

La préparation d'un bulletin d'avalanche nécessite la participation d'une équipe de deux employés. Afin d'évaluer le danger d'avalanche, une sortie en montagne la veille du bulletin permet de récolter l'information nécessaire sur la météo, le manteau neigeux et l'activité des avalanches. La rédaction du bulletin par le prévisionniste se fait tôt le lendemain matin à partir des données disponibles (rapport de terrain, données météo, système de partage d'informations) et des prévisions météo publiques et spécialisées. Le bulletin d'avalanche est envoyé par courriel à une liste d'abonnés et également diffusé sur le site internet d'Avalanche Québec. 

Depuis l'hiver 2012-13, les prévisions d'avalanche pour les Chic-Chocs comportent une section sur les problèmes d'avalanche de plus en plus utilisés dans les bulletins d'avalanche au Canada et aux États-Unis. Il existe en fait huit différents problèmes d'avalanche (neige sèche sans cohésion, neige mouillée sans cohésion, plaques à vent, plaques de neige de tempête, plaques de neige mouillée, plaques persistantes, plaques persistantes profondes) qui représentent une instabilité particulière à surveiller. Une bonne compréhension de chacun de ses problèmes, de sa localisation (altitude et orientation), de sa probabilité de déclenchement et de la taille des avalanches qu'ils peuvent générer contribuent grandement à améliorer la gestion des risques d'avalanche en montagne. Un document synthèse préparé par Avalanche Québec décrit en détails chacun des problèmes d'avalanche avec les terrains associés, les forces destructrices impliquées, les indices de reconnaissances, les points de déclenchement et les conseils de gestion spécifiques permettant d'adopter de bonnes habitudes de déplacements en montagne.